ArtiPaint

Art et Culture Magazine

art de la maison

Des blogueurs sur l’art à la Maison Rouge

Posté par Ophélie L. le 10.03.06 à 12:28 | tags : webLe sémillant amateur, Lunettes rouges, a eu la bonne idée de réunir la communauté de blogueurs sur l’art : art contemporain ou moderne, le week-end dernier à Paris. 18 sur 30 blogueurs ont répondu présents à l'appel, parmi eux Louvre passion, nos amis de Parisist,

Jean-David de la Paddythèque... Retour sur cette rencontre à la Maison Rouge, où nous avons été accueillis par Antoine de Galbert, le directeur des lieux qui s’est prêté au jeu : présentation de sa fondation et réponses à nos nombreuses questions. Petite cuisine interne, vous alliez dire. Je me trompe !? Cette après-midi-là contient bien plus : la naissance d’une communauté (nous l’espérons), mais aussi numéro zéro ou inauguration, comme vous voudrez, d’un projet de « café artistique ». Telle était l’arrière-pensée de Lunettes rouges en nous invitant. Le projet semble séduisant pour un bon nombre d’entre nous. De Visu bien sûr le soutient et je vous en reparlerai en tant voulu. Toujours est-il que la phrase que j’ai le plus entendu au cours de ces rencontres est : « Lunettes rouges a bien des lunettes rouges ! ». Les masques sont tombés, les pseudos, souvent de rigueur en ligne, aussi. Merci, donc, à Marc pour son invitation et cette belle initiative. Résumés de la rencontre avec Antoine de Galbert : ici et là.

PS : à propos, Fluctuat.net Expos avait publié une semaine plus tôt un entretien avec les collectionneurs d'art vidéo Isabelle et Jean-Conrad Lemaître, qui exposent leur collection privée actuellement à la Maison Rouge. C'est quoi, être collectionneur ? L'art à la maison L’art à la maison

Et voilà encore un non-événement comme on les adore à Paris : les expositions à la maison. Ce nouveau petit jeu prétendument tendance consiste à organiser une exposition à la maison, à inviter ses amis les plus brillants en société, afin qu’ils se rencontrent autour d’un verre.

Pourquoi diable organiser une exposition autour d’un concept approximatif chez soi, alors que Paris regorgent d’expositions de qualité ?

Le but de la manoeuvre est multiple. Un de ses premiers intérêts est la dimension sociale. Vous allez pouvoir montrer à vos amis que vous avez des connaissances formidables, et que vous brûlez d’impatience qu’elles se rencontrent. L’environnement auditif plus calme qu’une grosse beuverie et les horaires compatibles avec ceux des gens qui ne sortent plus mettent toutes les chances de votre côté pour tisser votre réseau.

Mais cet esprit de salon n’est qu’un enrobage, car à priori, le but principal est quand même de refourguer un concept. Dans ce loft-brocante de Montreuil tout est à vendre, dans cette sauterie privée pour la sortie d’un livre, on n’attend pas de vous que vous mettiez la main à la poche, mais plutôt que vous deveniez vous-même un ambassadeur de la cause après votre passage.

Art&Décoration l'Histoire...

1897 Naissance d'Art et Décoration, revue mensuelle, à l'origine du mouvement des Arts décoratifs. Mettre en scène des ambiances chaleureuses où tout le monde peut trouver une inspiration, un objet, un meuble qui fera de sa maison un lieu où il fait bon vivre.

Faire découvrir à chaque parution, les artisans, le mobilier et les curiosités d'une ville française.

Témoin unique de l'art de vivre à la française depuis le XIXème siècle, Art et Décoration a évolué au fil du temps, toujours à l'écoute de ses lecteurs.

C'est en 1897 que la revue Art et Décoration paraît pour la première fois. La fin du XIXe siècle, riche en création artistique, accueille ainsi un magazine dont le souhait est de créer un lien fort entre les arts et la décoration. Au fil des décennies, Art et Décoration sait captiver son public en offrant une approche claire des courants artistiques tout en les intégrant à l'art de vivre à la française. Cet art de vivre est effectivement le credo de la revue qui continue aujourd'hui de mettre en valeur l'immense patrimoine culturel français. Grâce à de nombreux reportages - entre 7 et 9 à chaque parution - les régions françaises dévoilent leurs plus beaux atours : lieux exceptionnels ou peu connus, mobilier régional, personnalités locales. Chaque province cache aussi des talents, parfois déjà très appréciés dans les cercles d'initiés mais inconnus du grand public. Art et Décoration souhaite leur offrir une tribune afin de présenter leur travail et sensibiliser les lecteurs aux différents courants artistiques actuels. Les mots "Art" et "Décoration" se retrouvent également dans la rubrique "Le tour de la question" qui présente des collections insolites ou prestigieuses. La décoration de style est un autre thème cher au magazine. Elle permet par une connaissance approfondie de l'évolution des styles décoratifs de mieux comprendre la démarche des designers d'aujourd'hui.

Art et Décoration est un subtil mariage entre succès et qualité, entre esthétisme et efficacité (premier titre de la presse décoration française tant au niveau national qu'international). Incontournable référence, facilement appropriable, défenseur des spécificités régionales, culturelles et artistiques, Art et Décoration est avant tout un magazine de proximité, au service de ses lecteurs. Art et Décoration se veut le magazine déco du rêve accessible.

Pour en savoir plus sur le magazine et les différents sujets qu'il a abordé au fil des années vous pouvez consulter les résultats du moteur de recherche pour les termes suivants:Cuisine, Salle de bains, Salon, Décoration, Région Art, Intérieur, Aménager, Jardin, Bureaux, Table, Bibliothéque, Fourneaux, Lavabo, Mobilier de Jardin

L'Art nouveau est un mouvement artistique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, également appelé selon les pays : Tiffany (d'après Louis Comfort Tiffany aux États-Unis), Jugendstil, Sezessionstil, Arte Joven, Nieuwe Kunst, Stile Liberty, Modernismo, Style sapin ou Modern Style, bien que la plupart de ces styles se différencient légèrement les uns des autres. En France, l'Art nouveau était également appelé par ses détracteurs le style nouille en raison des formes en arabesques caractéristiques, ou encore le style métro, à cause des bouches de métro parisiennes réalisées en 1900 par Hector Guimard.

 

 

Décoration

Une décoration peut signifier :

* une distinction honorifique remise par un État à une personne physique ou morale (par exemple une ville, une unité militaire, un bateau, un établissement d'enseignement) en reconnaissance d'un service civil ou militaire. La décoration se marque physiquement par le port d'un insigne métallique (souvent une médaille ou une croix), suspendu par un ruban. Voir aussi : phaléristique et trophée.

 

* une décoration permet aussi d'embellir un objet, une pièce, etc. On peut décorer quelque chose en le peignant, en y collant des affiches, en accrochant des tableaux. Les romains décoraient autrefois leurs maisons avec des mosaïques (en allant à Pompéi, on retrouve des mosaïques qui datent de la Rome antique), des peintures murales ou des trompe-l'œil.

Exemple : des affiches sur les murs, des meubles, des vases, des tableaux, du papier peint, de la peinture, de la moquette, des objets. On peut même se décorer soi-même avec des tatouages, des piercings. On dit aussi « décorer un sapin de Noël ».

 

* Décoration en architecture d'intérieur :

En résumant quelque peu, on pourrait dire qu’il s’agit d’ornement dans l’art de s’installer…et d’installer les autres.

La décoration est un domaine très vaste, qui comprend la transformation, l’aménagement, la restauration, la réparation d’un habitat, et leur ameublement intérieur. La décoration est aussi nommée architecture d’intérieur.

Article détaillé : Architecture d'intérieur.